Chroniques littéraires

Le théorème de Cupidon – Agnès Abécassis

4 novembre 2012

theoreme

machronique
Un peu à la façon de Katarina Mazetti, dans Le caveau de famille, Agnès Abécassis nous raconte ici ce qui se passe dans la tête d’Adélaïde, une trentenaire bien entamée, mère célibataire, et dans la tête de Philéas, père célibataire du même âge qu’Adélaïde. Les deux ne se connaissent pas, au début de l’histoire, et pourtant … ils se sont déjà rencontrés bien des années auparavant.
On alterne, au fil des chapitres, leur vision de la vie, de leur “relation” (ou plutôt devrais-je dire, de leurs “rencontres”).

Après un début décevant, je dois dire que je me suis purement et simplement régalée 🙂 ! Les pages défilaient sous ma lecture sans que je ne m’en rende vraiment compte ; le temps est passé si vite avec cette lecture humoristique et pleine d’amour. Je me suis beaucoup régalée, et pourtant, ce n’était pas gagné au vu des 40 premières pages ! Mais Agnès Abécassis a une façon d’écrire (est-ce la même pour tous ses autres livres ?) qui est vraiment délicieuse. Ce livre est rempli de touches humoristiques, et de références à la société d’aujourd’hui ; Adélaïde compare la tenue d’une de ses filles à celle de Sheldon (cf. The Big Bang Theory). Les noms des acteurs et actrices célèbres pour lesquels travaillent Adélaïde et son agence sont des noms existants réellement, mais remixés à la sauce Abécassis (par exemple, Pierre Richard devient Pierre Pauvrard).

Bref, ce livre est un vrai régal !

enbref1

Un début de roman bien difficile à accrocher … qui ne m’a transportée que les 40 premières pages passées … Mais une fois ce cap dépassé, je dois dire que je me suis réellement régalée, j’ai beaucoup ri, et je dois dire que j’ai dévoré ce livre (chose qui ne m’arrive que lorsque j’adhère au roman).
Alors pourquoi avoir mis 9,5/10 et non pas 10/10 ? Tout simplement à cause du début auquel je n’ai pas accroché et d’un petit passage à vide d’une vingtaine que pages, qui m’a semblé inintéressant.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

0 commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.