Chroniques littéraires

Lola et la machine à laver le temps – Rolland Auda

6 mai 2016

Lolaetlamachine

machronique
Lola et la machine à la ver le temps, est le premier “Pépix” de Rolland Auda. En revanche, il a déjà publié des romans aux éditions Sarbacane, notamment dans la collection “Exprim'”.

Tout au long de ce roman, on suit l’histoire de Lola, 10 ans, dont le papa, inventeur, a imaginé une machine à remonter le temps. Une machine à laver qui permet de voyager dans le temps. Malheureusement, une telle découverte fait beaucoup d’envieux, et pas toujours du côté des gentils. Lola va donc retourner dans le passé, pour essayer d’améliorer le présent. Elle y découvre de nombreuses choses et surtout, elle retrouve son papa, 34 ans plus tôt, qui a….le même âge qu’elle : 10 ans.

Le roman se lit vraiment très vite, le style d’écriture et fluide et les interlignes permettent un grand confort de lecture ; c’est un très bon point pour ce livre !
Il faut avouer, que malgré mon grand amour de la littérature de jeunesse, j’ai vraiment été déçue par ce texte, qui semblait, à la lecture de la quatrième de couverture, détenir un certain potentiel. Les éléments clés m’ont semblés bâclés et malheureusement, la fin est assez prévisible. Cela s’explique principalement par le fait que ce roman se destine à un public de lecteurs à partir de 8 ans et que cela se ressent dans l’histoire un peu planplan, qui nous est servie.

Il st également important de noter les tentatives d’humour de l’auteur, qui aura réussi, tout au plus, à me faire sourire. C’est donc également une déception de ce côté-ci. Les traits humoristiques auraient pu être approfondis afin de rendre ce roman encore plus drôle. C’est fort dommage que l’auteur n’ait pas poussé son idée jusqu’au bout. Seuls les “bonus” présents au milieu de l’histoire sont réellement drôle et cela ne suffit donc pas.

Le texte de ce roman est également agrémenté d’illustrations, réalisées par Maurèen Poignonec qui, en 015, a fait partie des 10 jeunes talents du festival d’Angoulême. Ce potentiel se retrouve au travers de ses illustrations de Lola et la machine à laver le temps, un peu loufoques mais tellement sympathiques à regarder !

enbref1

Merci aux éditions Sarbacane pour ce service presse que je ne regrette pas d’avoir découvert, même si les promesses faites dans le communiqués de presse semblaient davantage prometteuse que ne l’est réellement l’histoire.

C’est donc un bon moment de lecture passé avec ce roman jeunesse, malgré une déception quant à l’histoire. Bref, un roman sympa, mais qui ne restera pas non plus gravé dans ma mémoire.

 

Sortie le 4 mai 2016

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

0 commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.