Chroniques littéraires

Cet été-là – Sarak Ockler

8 août 2016

cetetela

machronique
Ce roman est le second de Sarah Ockler que je découvre à travers mon partenariat avec les éditions Nathan (pour mémoire, le premier s’intitulait #Scandale).

Bien que l’histoire puisse paraître assez triste à la découverte de la quatrième de couverture, le deuil n’est pourtant pas le thème dominant de ce roman, mettant en scène deux jeunes amies : Anna et Fankie. Ce roman nous plonge au cœur des vacances des deux ados, près d’un an après la disparition brutale du frère de Frankie, décédé d’une malformation cardiaque. Il est vrai qu’à la lecture de ces premières lignes de la chronique, l’envie d’en découvrir davantage sur ce roman n’est pas forcément très présente. Et pourtant, cette histoire est légère en dépit du thème sous-jacent. Le lecteur suit les Anna et sa meilleure amie dans leur vie d’adolescentes, en pleine période d’été et des grandes vacances, avec tout ce que ça implique derrière, notamment les garçons et les histoires d’amour.

Sarah Ockler nous présente ici des personnages attachants malgré un passé douloureux, auquel il est très souvent fait référence, sans pour autant alourdir le livre ou plomber l’ambiance légère qui s’y installe.
Nos deux protagonistes font face et réapprennent à vivre, malgré la douleur terrible de la perte du frère de Frankie, mais également le lourd secret qu’Anna cache à sa meilleure amie. Petit à petit, la tristesse va faire s’effacer et la vie va reprendre son cours et c’est aussi ce qui fait la force de ce roman, car il montre comment on peut se reconstruire après une terrible épreuve, sans pour autant oublier la douleur.

J’ai également été ravie de retrouver la plume de l’auteure, toujours aussi fluide, et qui, cette fois-ci, n’a pas provoqué de lassitude au cours de ma lecture.

enbref1

J’ai emmené ce roman en vacances et l’ai dévoré au bord de la piscine chaque après-midi. Il faut bien avouer qu’à chaque page on passe par différents sentiments en fonction des émotions transmises par les personnages. Pourtant, cette lecture reste extrêmement légère, en dépit des thèmes qui y sont abordés.
Ce livre a vraiment tout pour nous faire passer un bon moment au bord de la piscine ou sur la plage, sans aucune prise de tête !

Enfin, je remercie les éditions Nathan pour m’avoir permis, au travers de notre partenariat, de découvrir ce roman sur lequel je ne me serais probablement pas attardée en rayon (et j’aurais eu tord !).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

0 commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.