Lifestyle

Bucket list

28 février 2017

Aujourd’hui sur le blog, on va parler bucket list. Si vous ne connaissez pas le principe, pas de panique, je vous explique tout en détails. Et, à la fin de l’article, vous pourrez même découvrir la mienne.

Qu’est-ce qu’une bucket list ?

Vous devez voir passer de nombreuses “bucket list” sur les blogs lifestyle. J’imagine donc que vous savez probablement ce que c’est. Mais pour ceux qui débarquent d’une autre planète, il me semble qu’une petite explication rapide s’impose.

Il s’agit en réalité de l’ensemble des activités que l’on aimerait faire (“bucket list” signifie “liste d’envies”). Mais également des lieux que l’on souhaiterait visiter ou encore des objectifs à atteindre. Peut importe le nombre d’éléments à votre liste. L’essentiel est d’écrire ce que l’on a réellement envie de réaliser. Et surtout, le plus important de tout, il faut prendre du plaisir à réaliser cette bucket list.

Comment faire une bucket list et que mettre dedans ?

On l’a dit plus haut, l’essentiel est d’y retrouver ce que l’on souhaiterait réellement accomplir dans sa vie. Inutile de mettre des choses qui sont irréalisables. Une “bucket list” doit être motivante. Lorsque vous réalisez un élément et pouvez ainsi le barrer, cela doit vous procurer de la satisfaction : inscrivez-y des objectifs atteignables.

Mais où peut-on écrire ses différentes envies ? Là encore, le choix vous appartient, mais sachez qu’il est large. Vous pouvez très bien noter votre “bucket list” dans votre bullet journal, sur votre blog, sur un petit carnet. Ou simplement sur un post-it. Le principe est simplement de barrer, au fur et à mesure, les envies réalisées, afin d’atteindre une certaine satisfaction.

Enfin, pour vous qui avez eu le courage de lire tout l’article, je vous propose de découvrir ma “bucket list”. Etant donné la grande souplesse, on appréciera le fait de ne pas classer les envies par ordre de préférence…

#01. Faire le tour du monde…ou presque

J’ai toujours aimé voyager. Pourtant, je manque non seulement cruellement de temps (merci, mon boulot) mais également de moyens pour le faire (merci, mon super salaire tout riquiqui…). Alors, un jour, j’aimerais pouvoir tout envoyer balader et partir faire le tour du monde, observer de nouveaux paysages. Mais je crois que ce qui m’attire le plus c’est le contact avec les autres populations, découvrir leur mode de vie, etc.

#02. Acheter une maison

J’ai toujours vécu dans une maison. Certes, elle n’était pas immense, mais le fait d’avoir chaque pièce bien définie et séparée des autres m’a beaucoup manqué lorsque j’ai emménagé dans mon studio. Depuis que mister monsieur y passe de plus en plus de temps, je ressens encore davantage le manque d’une maison. Ne pas avoir un grand espace, avec un jardin, est le plus compliqué. J’ai donc hâte que l’on se lancer dans le projet “maison”, même si je sais que ce n’est sûrement pas pour tout de suite. Surtout qu’en région parisienne, il faut souvent commencer par un appartement…merci les prix de l’immobilier !

#03. Fonder une famille

J’ai toujours eu envie d’avoir des enfants. Très tôt, j’étais déjà attirée par eux. Lorsque ma petit cousine est née lorsque j’avais 6 ans, m’occuper d’elle était une évidence. Il en a été de même l’année de mes 10 ans avec mes cousins-jumeaux. Puis j’ai évolué et certaines choses qui ont eu lieu dans ma vie m’ont fait voir cela différemment, allant jusqu’à ne plus vouloir d’enfants du tout. Aujourd’hui, ce désir de maternité est de nouveau présent (merci les copines enceintes tout autour de moi…) mais n’est pas encore d’actualité étant donné notre situation. Je dois donc le freiner et prendre mon mal en patience.

#04. Avoir un chien…et un lapin

Lorsque l’on est enfant unique, on a toujours un brin de solitude auquel on ne s’habitue pas toujours. Surtout lorsque nos parents ne sont pas forcément ouverts à l’idée d’avoir un animal. Alors, lorsque j’ai eu ma lapine, ça a été un bonheur total. Depuis son décès, je n’ai pas eu d’autre animal, ayant du mal à en faire le deuil. Mais, depuis quelques mois, je commence à m’intéresser de nouveaux aux élevages de lapins….et aux différentes races de chiens. Pour le moment, ce sont le Golden Retriever, le Cavalier King Charles et le Westie.

#05. Finir l’écriture d’un livre

Il y a quelques années, j’ai été prise d’une folle envie d’écriture. J’ai commencé un livre, qui, comme beaucoup, je pense, a terminé dans les limbes de mon disque dur. Un jour, j’espère pouvoir finir un livre, avec une histoire bien construite. Et pourquoi pas le publier !?

#06. M’épanouir dans mon travail

Bien que j’adore mon travail (en dépit de ses mauvais côtés, de tout l’administratif, des préparations et corrections à la maison, etc….Non, une journée de classe ce n’est pas 8h20 – 16h, il y a l’amont et…l’aval !), je ne me sens pas pleinement épanouie. J’ai besoin de me sentir réellement utile, d’aider davantage d’élèves en difficultés. Il y a 2 ans, j’avais une classe avec des enfants souffrant de handicap mental, handicap cognitif. Ces enfants ne fixaient pas les notions et il fallait sans cesse trouver de nouveaux moyens, inventer des jeux, des méthodes, pour les aider. C’est l’année que j’ai le plus aimé. Depuis 2 ans, étant en milieu ex-REP, je pensais m’épanouir tout autant…mais non ! Il me manque toujours quelque chose car l’aide que j’apporte à mes 3 élèves relevant d’ULIS-école (handicap cognitif) ne me suffit pas. Je songe de plus en plus à reprendre une ULIS-école mais j’ai peur que ce soit au détriment de ma vie perso. Même si Monsieur soutient mon choix, quel qu’il soit.

#07. (Ré)apprendre l’italien

Lorsque j’étais à la fac, au cours de ma licence LEA (Langues Etrangères Appliquées), j’ai eu la chance de pouvoir apprendre une troisième langue. C’est ainsi que je me suis retrouvée à apprendre l’italien et que j’adorais ça. Malheureusement, après seulement 2 années d’apprentissage, j’ai beaucoup perdu par la suite, ne pratiquant plus. J’ai toujours aimé les langues et ré-apprendre l’italien serait vraiment quelque chose de très enrichissant.

#08. Enseigner au moins 1 an à l’étranger

Lorsque j’ai commencé à enseigner, que je n’avais pas d’attache et que Monsieur ne faisait pas partie de ma vie à proprement parler, je rêvais d’aller au moins 1 an dans une école française, à Londres, Barcelone, en Australie ou aux Etats-Unis. Depuis, pas mal de choses ont évolué dans ma vie et ce rêve a été mis de côté.

#09. Visiter Los Angeles

Depuis pas mal de temps, les Etats-Unis m’attirent. Los Angeles est l’un des endroits que j’aimerais le plus visiter aux USA. Malheureusement, entre le prix du billet d’avion (plus de 1 500€) et l’hôtel, je ne peux pas me le permettre pour le moment. Mais je continue à y croire. Un jour, j’irai à L.A !

#10. Retourner à Londres

Cette ville magique m’a déjà accueillie 2 fois et je ne compte pas m’arrêter là. Noous devions y retourner avec Monsieur il y a quelques temps et nous avons finalement choisi une autre destination. Quoiqu’il en soit, je sais que j’y retournerai bientôt.

#11. Visiter New-York

NYC est la deuxième ville des Etats-Unis qui me fait le plus rêver (après Los Angeles, vous l’avez bien compris). Je n’ai jamais eu la chance d’y aller pour des raisons budgétaires. Ma première fois là-bas serait vraiment idéale en période des fêtes de fin d’année ou du nouvel an. La Saint-Sylvestre à Times Square me semble magique…

Et vous, quelles sont les choses que vous aimeriez mettre dans votre bucket list ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

0 commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.