Books reviews

Avant toi – Jojo Moyes

23 décembre 2016
Avant toi - Jojo Moyes 1

avanttoi

machronique
Pour ce roman, j’avoue que avoir fait les choses à l’envers. La “logique” veut que l’on lise un livre avant de voir le film adapté de l’ouvrage. Pour ma part, le film a été visionné durant les grandes vacances, et le livre lu seulement maintenant. Je savais donc à quoi m’attendre plus ou moins tout au long de l’histoire. Mais il y avait pourtant un certain nombre de différences.

Lou est une jeune femme à la personnalité un peu excentrique et originale, qui ne parvient pas à trouver d’emploi, à la suite de la fermeture du café où elle travaillais depuis quelques temps et où elle se sentait comme chez elle. Puis, alors qu’elle se trouve chez son conseiller à l’emploi, une nouvelle offre apparaît : il s’agit de s’occuper de Will Traynor, jeune homme de 35 ans, devenu tétraplégique à la suite d’un accident. Dès les premières pages les bases de l’histoire sont posées. Et le lecteur se doute bien que le roman ne va pas être une entière partie de plaisir.

L’entretien de Lou ne se passe pas tout à fait comme prévu et elle s’étonne assez rapidement d’être engagée. Mais, ses débuts chaotiques donnent une vision un peu plus légère du thème sous-jacent dans le roman, qui devient peu à peu le cœur de l’histoire. Mais, le but ultime de la mission de Lou lui est inconnu, jusqu’à ce qu’un jour, elle le découvre de façon inattendue, devant alors tout faire pour “gagner son combat”.

Les personnages principaux sont attachants car ils ont ce petit quelque chose que l’on ne retrouve pas dans tous les romans. Leurs descriptions faites par l’auteur les rendent plus humains à nos yeux et nous facilitent cet attachement, tout au long de l’histoire. Malgré leurs petits travers.
En revanche, le personnage qui m’a vraiment été antipathique tout au long du roman est celui de Patrick. Son comportement finit réellement en apothéose à la fin du roman et j’ai vraiment trouvé dommage que ses agissements ne lui retombent pas dessus. Il m’a manqué cette petite justice, vengeance de la part de Lou, qui aurait pu donner un peu de piment. Mais son personnage n’est pas ainsi. Elle se contente d’être la gentille petite femme bien naïve, qui découvre petit à petit la vie grâce à Will. Un peu paradoxal tout ça.

Le thème de la mort est abordé de façon plus ou moins sous-jacente, jusqu’à être clairement évoqué lorsque Lou et Will se retrouvent seul, vers la fin du livre. Il est cependant traité avec une plume qui le rend plus “léger”, plus “facile” à aborder. C’est d’ailleurs cette plume qui m’a rendu le roman si agréable et si facile à lire. En dépit de quelques descriptions parfois inintéressantes.

Enfin, l’alternance de chapitres amenant le point de vue d’autres personnages est tout à fait appréciable et apporte, sans nul doute, un eu de renouveau à l’histoire. Car finalement, celle-ci est quasiment exclusivement vue du côté de Lou et c’est parfois dommage. A certains moments, le lecteur a une vraie envie de comprendre le point de vue d’autres personnages, et cela est manquant.

enbref1

Lorsque l’on referme ce livre, il y a tout un tas d’émotions qui nous submergent. On passe par exemple par la tristesse avec la fin de l’ouvrage, mais Jojo Moyes n’a pas voulu que cela soit la dernière chose que l’on ressent.
Le dernier chapitre, qui se termine sur une note positive, donne une touche d’espoir à l’histoire et on souhaite le meilleur à Lou avec ce qu’elle sait désormais de la vie.
Cependant, même avec le thème poignant du livre, le lecteur n’est pas autant transporté que ça dans le quotidien Will. Cela est sans doute voulu et dû à la fraicheur que Lou apporte dans le roman, tant par la description deses vêtements que par son caractère, enchanteur et rêveur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.