1 mois 1 classique Chroniques littéraires

{ LECTURE } Le livre de la jungle – Rudyard Kipling

4 juillet 2018
1mois-1classique

Avec un peu (beaucoup ?) de retard, je vous propose d’enfin découvrir ma chronique sur le classique littéraire qui a fait l’objet du challenge “1 mois, 1 classique”, pour mai. Oui, j’ai un bon mois de retard, mais il faut bien avouer que la fin de l’année scolaire n’a pas été de tout repos. J’ai donc moins lu et puis, je vous l’avoue tout de suite, je n’ai pas été pleinement emballée par cette lecture !

 

Mowgli, le petit d’homme, est élevé dans la jungle par des loups, un ours et une panthère, et viendra à bout de son ennemi juré, Shere Khan, le tigre.

Kotick, le phoque blanc, fait le tour des océans pour dénicher l’île où lui et ses congénères seront à l’abri des chasseurs.

Quant à Rikki-tikki-tavi, la petite mangouste, elle sauve ses maîtres d’un couple de redoutables cobras.

 

mon-avis-lecture

J’ai trouvé ce roman assez particulier dans sa structure, et donc, cet article se veut un peu différent de ce que je vous propose d’habitude…

► Le cadre du roman

Comme je vous le disais précédemment, dans mon introduction, celui-ci est assez particulier. Il est découpé en 7 chapitres. Cependant, il ne s’agit pas d’une seul et même histoire, mais bien de plusieurs, qui se suivent. Chacune d’entre-elles qui suit un personnage principal différent, ainsi que son adaptation dans sa nouvelle vie. Là où je ne comprends pas réellement le titre “livre de la jungle”, c’est bien dans le fait que toutes les histoires ne se déroulent pas dans ce lieu… C’est d’ailleurs assez particulier, car rien ne nous indique que d’un chapitre à l’autre, on change de lieu, de personnage principal et d’histoire. Au début, cela m’a assez troublée.

► Le style de l’auteur

Je n’ai pas particulièrement accroché à la façon d’écrire de Rudyard Kipling, à moins que cela soit dû à la traduction. Quoiqu’il en soit, je n’ai pas trouvé la plume très fluide et agréable à lire. Inutile, donc de m’étendre davantage sur le sujet, je n’ai pas grand chose à en dire.

► Les personnages et l’histoire

Comme je le disais plus haut, celle-ci n’a pas de véritable structure, et on pourrait davantage assimiler ce roman à un recueil de nouvelles plutôt qu’à un roman complet. Les personnages sont propres à chaque histoire et au centre de chacune d’entre-elles. Tout au long des 7 chapitres, on découvre donc que 5 histoires différentes sont abordées.

  • Mowgli, le petit garçon élevé parmi les bêtes sauvages. Bien connu également pour l’adaptation Disney, c’est l’une des seules histoires que j’ai aimée dans cet ouvrage. Je connaissais la trame générale, mais j’avoue avoir été déçue car je pensais non seulement que le livre allait nous raconter TOUTE son histoire, mais aussi que cela était l’objet du livre en lui-même… Eh bien là, il n’en est rien ! Une fois que Mowgli a tué Shere Khan, le vilain tigre de l’histoire, paf, on laisse le lecteur en plan pour commencer la deuxième histoire. Déception, je vous dis !
  • Le phoque blanc. C’est le deuxième personnage principal que l’on retrouve dans ce livre, celui autour duquel est créée une histoire. Il essaie de trouver un endroit meilleur pour les siens. Il souhaite qu’ils puissent vivre en harmonie et en toute tranquillité. L’élément déclencheur a été de voir certains d’entre-eux se faire tuer par les humains. Cette petite histoire dénonce la chasse et est également assez jolie dans ce qu’elle veut transmettre au lecteur.
  • Rikki-tikki-tavi, la petite mangouste. Son histoire est, sans aucun doute possible, celle que j’ai préférée ! Pourtant, il me semblait l’avoir déjà lue quelque part. Quoiqu’il en soit, j’ai beaucoup aimé suivre ses aventures et sa lutte contre une famille de serpents, pour sauver sa gentille famille d’humains, qui l’a recueillie avec amour. Le côté attachant de cette mangouste réside aussi dans le fait qu’elle fait tout pour aider ceux qu’elle aime, même si ce sont des humains. Cela dénote et démontre bien le caractère de nos animaux et leur amour envers nous. Bref, j’ai adoré cette petite histoire, malheureusement trop courte, qui ne dure qu’un chapitre, soit environ 25 pages…
  • Toomaï. C’est l’histoire d’un petit garçon, qui descend d’une famille de cornacs. Il rêve de voir la fameuse “danse des éléphants”.Un jour, l’éléphant de son père l’y conduit et il observe le spectacle. Malheureusement, cette petite histoire traite de la captivité et des conditions de détention de animaux. C’est d’ailleurs ce qui m’a le plus marquée et touchée.
  • Une dernière histoire, dont je l’avoue, je n’ai pas compris grand chose. Je ne développerai donc pas davantage.
► Conclusion

Vous l’aurez, je pense, compris au travers de ce (court) article. Je n’ai pas franchement pris plaisir dans ma lecture, ayant beaucoup de mal à me replonger dedans chaque jour. Cette découverte était davantage une corvée qu’un roman qui me prenait vraiment au corps et me tenait en haleine. Je ne parle pas ici de suspenses, mais bien d’intérêt…dommage ! Il aurait été, à mon sens, plus judicieux de présenter le livre différemment, ou lui donner un autre titre tel que “Le livre de la jungle et autres histoires”, afin de ne pas fausser les attendus du lecteur.

Finalement, ce livre essaie de dénoncer des pratiques pas toujours agréables envers les animaux, mais aussi à faire prendre conscience au lecteur de ce que les Hommes font subir aux animaux. Et ça, on aime ! Mais je n’ai pas été plus touchée que ça par le roman, qui est plutôt une succession de petites histoires et sa forme, qui m’ont fortement déplu. Tout n’est donc pas complètement décevant…

Ce billet a été rédigé dans le cadre du challenge « 1 mois, 1 classique ».

1mois-1classique

Pour le prochain rendez-vous, j’ai décidé de changer un peu les règles. Il ne s’agit cette fois, pas d’une lecture pour le mois, mais bien d’une pour l’été. Je vous propose donc de découvrir un classique au choix parmi les suivants :

  • Bilbo le Hobbit, JRR Tolkien
  • Mary Poppins, Pamela Lyndon Travers
  • Les aventures de Tom Sawyer, Mark Twain
  • Le mystère de la chambre jaune, Gaston Leroux

N’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous souhaiter participer pour juillet et août.

Les autres participants au défi du mois de mai.

Vous pouvez m’envoyer un mail, même si vous lisez le roman plus tard. Je vous ajouterai avec plaisir à l’article.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

4 commentaires

  • Reply Ornella 5 juillet 2018 at 18 h 13 min

    Je n’ai jamais été intéressée par ce bouquin, ni même la version Disney du film. Ca n’a jamais collé avec moi.

    • Reply Fl3ur de lun3 7 juillet 2018 at 16 h 13 min

      Je crois que je comprends tout à fait pourquoi, vue ma déception.

  • Reply Amandine 31 juillet 2018 at 12 h 03 min

    J’adore les classiques ! À ce qu’il paraît, il y a un nouveau film live-action sur « Le Livre de la Jungle » qui se prépare et j’ai vraiment hâte de le voir.

    • Reply Fl3ur de lun3 14 août 2018 at 22 h 51 min

      Ah oui ? Sais-tu s’il ressemblera beaucoup au livre ?

    Poster un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.