Grossesse

Mon troisième trimestre de grossesse

6 novembre 2019
Mon troisième trimestre de grossesse - Cotton Candy blog lifestyle maternité

Je vous ai précédemment raconté mon premier et mon deuxième trimestre de grossesse. C’est donc au tour de mon troisième trimestre d’avoir son article sur le blog. Le dernier. Celui qui a vu aboutir ce merveilleux parcours par la naissance de notre fille.

J’avoue que, contrairement aux deux premiers, je n’avais pas vraiment hâte de poster ce billet. Bien sûr, j’avais très envie d’avoir ma fille dans les bras, mais je n’étais pas entièrement sereine, à l’approche de l’accouchement. C’est en effet quelque chose qui m’a toujours extrêmement stressée. Pourtant, j’ai bien envie, désormais, de vous faire un article pour vous en parler. Mais, pour le moment, revenons sur ces trois derniers mois de cohabitation avec ma puce.

La dernière ligne droite

Le 27 juillet 2019, j’entamais mon dernier trimestre de grossesse. Les 3 derniers mois de cette folle aventure. Ce troisième trimestre je l’attendais avec impatience, mais je le redoutais également beaucoup. Même si j’étais pressée de rencontrer ma fille, je n’étais pas nécessairement pressée d’accoucher.

Finalement, avec le recul, ces dernières semaines sont passées à une vitesse folle, plus encore que le reste de ma grossesse. Mais au moment où j’écris cet article, ma poupée est enfin là, parmi nous. Elle nous comble de bonheur et, pour rien au monde je ne voudrais échanger ça !

Pourtant, je crois qu’au moment où je suis entrée dans mon troisième trimestre, j’ai commencé à prendre réellement conscience des choses. Non pas de ma grossesse, mais plutôt de la fin, qui s’approchait dangereusement. Quand ma puce était encore dans mon ventre, je me sentais forte, je la protégeais, j’étais la seule qui pouvait veiller sur elle. Aujourd’hui, les choses sont différentes et j’ai l’impression de ne pas avoir assez profité, quelque part. Même si j’ai vécu chaque instant, chaque échographie ou autre rendez-vous médical à fond. Même si mon corps avait du mal à suivre à la fin…

Quels changements physiques et psychologiques ?

Pour maman

Le plus compliqué a été le manque de sommeil, sans aucun doute. Et puis, fin août, on m’a annoncé que j’étais en MAP (Menace d’Accouchement Prématuré). Bébé était assez basse et appuyait sur mon col, je devais absolument me reposer…et donc rester alitée. Elle ne pouvait pas sortir maintenant, je devais la garder au chaud encore 5 semaines, au moins. Jusqu’à la fin septembre, jusqu’à 37SA. A partir de là, les journées ont commencé à être longues. J’étais seule, toute la journée, mon amoureux ayant repris le boulot. Et, qui plus est, sur les chapeaux de roue. Ces premiers instants, seule, ont été vraiment difficiles. Et puis, au bout d’une semaine, j’ai fini par trouver mes marques et m’organiser un “emploi du temps”. J’en profitais pour regarder des séries, lire, avancer sur mon roman, et surtout, dormir.

De mon côté les changements notables ont été les suivants :

  • Les coups de bébé étaient de plus en plus douloureux et assez mal placés, il faut bien l’avouer (souvent sous les côtes).
  • Les réveils nocturnes, plusieurs fois par nuit, afin d’aller aux toilettes (merci bébé de prendre ma vessie pour un trampoline). Et donc, le manque de sommeil
  • Les fringales (je n’en avais pas eues énormément au premier trimestre, elles avaient quasiment disparu au deuxième trimestre…). Du coup, forcément, c’est sur les 3 derniers mois (et particulièrement les dernières semaines, que mon poids a grimpé en flèche !).
  • J’étais incapable de m’éloigner des toilettes plus de 2 heures ! Un bébé, ça pèse et ça appuie sur la vessie. Et comme il faut boire davantage lorsque l’on est enceinte…vous comprendrez que c’est un peu un cercle vicieux…).
  • Et puis, comme je suis gentille, je termine par le changement qui a été le plus glamour…attention, roulement de tambour : le retour de la constipation ! Elle aura été fortement présente au premier trimestre, a disparu au deuxième et est revenue en force au troisième. Du coup, une certaine eau minérale est devenue ma meilleure amie à longueur de journée…

Pour bébé

Les principaux changements au niveau de bébé ont été :

  • Son espace de plus en plus réduit et donc ses coups, moins nombreux, mais ressentis de manière plus forte.
  • Sa croissance. La prise de poids et de taille de bébé n’ont pas été sans conséquence pour moi. De petit gabarit et assez fine, mon ventre pesait de plus en plus lourd et ce n’était pas très agréable pour me déplacer (comprenez du canapé aux toilettes ^^).

Les rendez-vous du troisième trimestre

Ce troisième trimestre (et plus encore la fin) a été rempli de rendez-vous médicaux. Je vous avais précisé, lors de l’annonce de ma grossesse, que je ne souhaitais pas aborder ici le domaine médical et c’est toujours le cas. Néanmoins, pour parler de manière générale, au cours de mon troisième trimestre, j’ai eu droit aux rendez-vous suivants :

  • La visite de la maternité (ce rendez-vous est non obligatoire, mais m’a fortement rassurée, en prévision du jour J…mon seul regret est que le papa n’ait pas pu être présent).
  • Un entretien prénatal avec la sage-femme. Je ne sais pas si ce rendez-vous est obligatoire ou non mais, en ce qui me concerne, il s’est imposé comme une nécessité. J’avais besoin d’évoquer en toute honnêteté et à cœur ouvert quelques points relatifs à ma grossesse. Durant une heure, nous avons pu parler de différents sujets et je me suis sentie beaucoup plus légère en ressortant de la maternité.
  • 7 cours de préparation à l’accouchement. La premier a duré 45 minutes, les autres, couplés par 2 s’étalaient sur 1h30. Durant ces cours, on a parlé théorie mais également mis en pratique un certain nombre de choses. Nous avons aussi évoqué différentes thématiques, de la conception de bébé à son alimentation, par exemple.
  • 2 monitorings. Là, j’ai vraiment été chanceuse. Normalement, on a le droit à 1 monitoring. Mais j’ai pris le rendez-vous du mien à 36SA+5 alors que normalement c’est à 37SA, dans l’idéal. Du coup, j’ai eu le droit à un second, à 38SA+5. C’est tellement plaisant d’être allongée et entendre le cœur de bébé qui bat, pendant une trentaine de minutes. A la fin, nous avons également finalisé mon dossier d’inscription.

La fin d’une merveilleuse aventure…et le début d’une nouvelle

Les derniers jours, à partir de fin septembre ont été, sans nul doute, les plus compliqués. Non seulement je me trainais, mais en plus j’étais fatiguée et j’avais tout le temps faim. Pourtant, j’ai eu très peu de contractions avant le jour J. A vrai dire, seulement quelques unes (que l’on peut compter sur les doigts des 2 mains), parfois le soir, lorsque je faisais un peu plus d’efforts en journée. Entre la fin de grossesse, la peur de l’accouchement qui approchait à grands pas, la solitude (mon mister me manquait et j’avais carrément l’impression de ne plus le voir à cause de son boulot…), et les nombreux rendez-vous médicaux pour mon suivi, ces dernières semaines n’ont pas été de tout repos et je n’avais qu’une hâte : tenir ma puce dans mes bras (et sans passer par l’accouchement, si possible ^^).

Au jour d’aujourd’hui, à l’instant où je vous écris, mes sentiments sont assez partagés. Bien sûr, je suis follement heureuse d’avoir ma fille à mes côtés et de la regarder avec amour. Mais voir mon corps reprendre ses formes d’avant, ne plus sentir les coups de mon bébé, ne plus avoir mon gros ventre, c’est dur psychologiquement. Pourtant, j’ai eu une grossesse (presque) idyllique. Quant à mon accouchement, je vous en parlerai dans un article dédié… Aujourd’hui, je peux le dire : la grossesse ma manque cruellement. Même si j’ai profité de chaque instant, même si par moments cela me semblait interminable, j’ai l’impression que c’est, finalement, passé trop vite. Que ces 9 mois ont été trop courts. Peut-être parce que j’ai accouché presque 2 semaines avant terme et que j’ai donc cette sensation de “ne pas avoir été jusqu’au bout”…

Comment avez-vous vécu votre dernier trimestre de grossesse ?

PINTEREST - troisième trimestre de grossesse - Cotton Candy blog lifestyle et maternité

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.