Chroniques littéraires

Le crime de l’Orient-Express – Agatha Christie

27 décembre 2011

crimeorient

machronique
Depuis le temps qu’il traînait dans ma PAL celui-là ! Je me suis enfin décidée à le lire. Et puis, Agatha Christie est quand même l’une des reines des romans policiers (bien que j’adore aussi Mary Higgins Clark) !

Pour commencer, je vais parler un peu du découpage du livre.
Il y a 3 parties :
– Première partie : Les faits
– Deuxième partie : Témoignages et indices
– Troisième partie : Poirot prend du recul
On voit donc bien que le livre a une progression logique, telle une enquête policière.

C’est donc avec bonheur que je me suis lancée dans cette lecture (en plus, je suis fan de romans policiers, donc ça tombe bien …).
Et dès le début, on reconnaît la patte d’Agatha Christie : de longues descriptions, et on “tarde” à entrer dans le vive du sujet (l’Orient-Express). La rencontre avec Hercule Poirot, se fait attendre aussi, puisqu’on parle de lui au début, mais sans mentionner directement son nom. Donc, c’est dans le plus grand suspense que l’on débute la lecture de ce livre. Personnellement, j’ai eu du mal à lâcher le livre à ce moment, car on veut toujours en savoir plus. Il y a une multitude de petits détails, on rencontre tous les personnages, … avant le fameux crime annoncé dans le titre ! Et ce n’est pas plus mal … Cela permet de se familiariser avec les personnages et l’univers du roman.

Puis, petit à petit, on rentre dans l’univers de ce train, et, après avoir rencontré tous les personnages, on apprend enfin le meurtre de l’un d’entre-eux ! Commence alors une grande enquête, menée par Hercule Poirot, le célèbre détective belge, aidé d’un médecin qui se trouve à bord, et de son ami, Monsieur Bouc, le directeur de la Compagnie des wagons-lits !
Le petit détective à moustache interroge tour à tour les passagers du train. Un chapitre de cette deuxième partie correspond à l’interrogatoire d’une personne présente à bord du train. Et je peux dire qu’on apprend beaucoup de choses !

Donc, Hercule Poirot continue de mener ses interrogatoires, et, à la fin de la deuxième partie, nous avons découvert les alibis et emplois du temps de chacun, au moment du meurtre, mais également trois indices : l’arme du crime, ainsi que deux autres objets menant au meurtrier. Mais, bien évidemment, comme l’avait pressenti Poirot, le mystère de l’Orient-Express n’est pas encore résolu. Puis, nous arrivons à la troisième partie du livre intitulée “Poirot prend du recul”. Et c’est à ce moment que les éléments du puzzle se mettent en place. Le détective, aidé dans sa tâche par ses deux compères, résout peu à peu l’énigme de ce crime. Je dois dire que j’ai été réellement étonnée de la tournure des déductions, et de l’identité du coupable … Jusqu’au dernier moment, on ne soupçonne pas le bon personnage ; le suspense est à son comble, comme ce fut le cas au début du livre. Enfin, la vérité nous est révélée à la toute fin du livre, dans les ultimes pages.

enbref1

Pour résumer simplement mon avis, je dirais que c’est un policier comme on en fait plus, et que la patte d’Agatha Christie se ressent bien, au travers de tout ce livre, qui est un vrai chef-d’œuvre de la littérature.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

0 commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.