Chroniques littéraires

Journal d’un chat assassin – Anne Fine (T1)

28 décembre 2014

chatassassin

machronique
Il y a un certain temps que je souhaitais découvrir ce roman jeunesse, et c’est un peu par hasard que je l’ai trouvé dans la bibliothèque destinée aux élèves de cycle 3. Donc aussitôt trouvé, aussitôt embarqué pour les vacances !

Journal d’un chat assassin, est le premier tome (la série en compte 5) de la série “Tuffy”, un chat qui raconte aux jeunes lecteurs ses aventures d’animal pas tout à fait ordinaire. Non, Tuffy n’a pas de pouvoirs magiques, mais ce chat est une vraie calamité partout où il passe.

Dans ce tome 1, découpé en 7 chapitres (Lundi – Mardi – Mercredi – Jeudi – Vendredi – Encore Vendredi – Samedi), on découvre les personnages : Tuffy (le chat, personnage principal, et narrateur), Ellie (une petite fille, sa maîtresse), ainsi que “la mère d’Ellie” et “le père d’Ellie”. Tuffy nous parle aussi de ses amis, Bella, Tiger et Pusskins.

L’histoire est extrêmement courte, et tient la route. On dénote parfois quelques touches d’humour dans le récit des événements faits par Tuffy. En revanche, rien de transcendant dans ce qui nous est raconté. Une vie de chat, certes. Tuffy ramène un oiseau mort, puis une souris morte. Le jour où il ramène un lapin mort, Thumper, c’en est trop pour les parents d’Ellie, qui décident de condamner la chatière, qui ne peut plus s’ouvrir que dans un sens : si Tuffy sort, il devra obligatoirement attendre sur le paillasson qu’un membre de la famille daigne lui ouvrir la porte. La colère est intense pour les parents, les larmes fort présentes pour la petite fille…jusqu’à ce que tout ce petit monde rencontre, après une énième aventure, cette fois chez le vétérinaire, la voisine, et maîtresse de Thumper. A ce moment-là, tout ce qui a été mis en place dans l’histoire s’est rompu pour laisser la place à un dénouement, plus ou moins prévisible.

Dans ce livre, on retrouve également des illustrations, sur chaque page ou presque, en noir et blanc, simples, et donc on aurait pu facilement se passer, tant on se demande parfois en quoi elles illustrent le récit à côté duquel elles se trouvent, ce qui est bien dommage.

enbref1

J’avais vraiment hâte de découvrir ce livre, mais je ressors vraiment déçue de ma lecture. L’histoire, même si elle tient la route, ne m’a pas emportée. Tout au long de ma (courte) lecture, je suis restée en retrait, m’identifiant difficilement aux personnages, la petite fille étant trop chouineuse à mon goût, et les parents trop rigides.
Le chat racontant son histoire est, en revanche, une idée originale, qui aurait mérité un meilleur aboutissement.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

0 commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.