Books reviews

Expérience Noa Torson : Ne t’arrête pas (T1) – Michelle Gagnon

24 janvier 2015
Expérience Noa Torson : Ne t'arrête pas (T1) - Michelle Gagnon 1

noatorsonT1

machronique
Ce tome est le premier de la saga “Expérience Noa Torson”. J’aime beaucoup les thrillers et lorsque les éditions Nathan m’ont envoyé leur catalogue de parutions, j’ai tout de suite été interpellée par ce roman, qui semblait réellement prometteur.

La couverture est simple et sobre. Elle appuye le message que souhaite faire passer le titre, tout en donnant des indications sur la jeune femme, puisque l’on voit sa silhouette, mais également des chiffres, qui sont en réalité des codes informatiques.

Dès les premières lignes de ce roman, le lecteur est transporté dans l’histoire de Noa Torson, une jeune fille de 16 ans. Il fait fait sa rencontre alors qu’elle se réveille sur une table d’opérations, dans une ancienne base navale. Elle essaye de s’échapper et y parvient grâce à un stratagème ingénieux. On découvre ensuite que l’association qui l’a enlevée est l’AMRF, et que son dossier n’est pas tombé entre leurs mains par hasard. En effet, Noa a passé la majeure partie de son temps dans un foyer, après le décès de ses parents et y retournait entre deux familles d’accueil. Elle constituait donc un cobaye de choix pour cette association, car personne n’aurait pu signaler sa disparition.

En parallèle, le lecteur fait la connaissance de Peter, un jeune homme qui, lui non plus, n’a pas eu la vie facile, avec la mort de son frère, Jérémy, quelques années plus tôt, à cause de la PEMA, une maladie dont il est impossible de réchapper une fois qu’on l’a contractée.

Peter et Noa se connaissent sans le savoir. En effet, ils sont tous les deux inscrits sur le site de Peter, /ALLIANCE/ (qui a un peu une vocation du style Anonymous), sous les pseudos de Vallas et Rain.

Petit à petit, le fil de l’histoire se tisse, et on découvre d’autres personnages, qui vont jouer un rôle plus ou moins important dans l’enquête que vont mener Noa et Peter. On retrouve par exemple Amanda, la petite-amie de Peter, ou encore Cody Ellis, qui était le meilleur ami de Jérémy.

Noa, qui, jusqu’alors ne pouvait compter que sur elle-même et qui s’était construit une vie grâce à ses talents de pirate informatique, va découvrir qu’elle est capable de faire confiance à des personnes l’entourant : Peter constituant rapidement, malgré une première rencontre difficile, l’unique personne sur qui elle va pouvoir compter dans sa quête de vérité.

Ce thriller, non comptant de renfermer une enquête policière, tisse également les liens d’une amitié profonde, démontrant l’importance de pouvoir compter sur des membres de notre entourage, lorsque l’on en a le plus besoin. En plus d’être un thriller, ce roman est donc une belle leçon de vie.

enbref1

Ce premier tome met donc en place l’univers Noa Torson, sans pour autant être dénué d’action. Il faut néanmoins préciser que certains passages semblent inintéressants, voire inutiles. D’autre part, la fin, quant à elle, peut laisser le lecteur sur sa faim car elle agit plus comme ouverture aux autres tomes que comme finalité de ce premier tome.

Merci aux éditions Nathan pour la découverte de cette trilogie, que j’ai hâte de poursuivre avec la lecture des tomes 2 et 3.

Sortie le 29 janvier 2015

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

4 commentaires

  • Reply Marinette 29 janvier 2015 at 11 h 17 min

    Un premier tome que j’ai beaucoup apprécié, il porte bien son titre 😛

    • Reply Fl3ur de lun3 31 janvier 2015 at 13 h 41 min

      Tout à fait ! Comme toi, j’ai beaucoup aimé le début qui nous mettait tout de suite dans le bain du roman !
      Et il porte effectivement bien son titre, pour deux raisons (je pense) : le rapport à l’histoire ET le fait qu’il est dur pour le lecture de s’arrêter de le lire ^^ !

  • Reply EM 11 juin 2015 at 1 h 32 min

    Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa Mondriet / june.fr

  • Reply yes-messenger 8 juillet 2015 at 15 h 32 min

    Re! désolé mais c’est encore moi 🙂 dites, c’est bien WordPress que vous utilisez ? comment faites vous pour configurer votre site comme ça?? Merci d’avance, Equipe, Yes Messenger

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.