Books reviews

Expérience Noa Torson : N’oublie pas (T3) – Michelle Gagnon

28 mars 2016
Expérience Noa Torson : N'oublie pas (T3) – Michelle Gagnon 1

NoaTorsonT3

machronique
Après Ne t’arrête pas (T1) et Ne regarde pas (T2), N’oublie pas est le troisième et dernier tome de la saga de Michelle Gagnon, “Expérience Noa Torson”.

Attention, il est possible que cette chronique contienne des spoilers sur les tomes précédents.

Lorsque j’ai commencé ce tome, je dois dire que j’ai été très enthousiaste de poursuivre (et terminer) les aventures de Noa Torson, cette jeune ado SDF, qui se bat sans cesse pour sauver sa vie, après avoir été la cobaye du projet Perséfone, une recherche scientifique permettant de guérir les malades de la PEMA, une maladie infantile.

Ce troisième et dernier opus permet enfin au lecteur de mettre un point final à l’histoire imaginée par Michelle Gagnon, et quelle fin ! Ce roman regorge de suspens et d’aventures toutes plus prenantes les unes que les autres.

Au cours de sa saga, Michelle Gagnon a su séduire le lecteur avec des personnages attachants, bien que parfois (légèrement) névrosés ou compliqués à suivre. Pourtant, c’est ce qui fait la force de ses écrits, et grâce à Noa et Peter, le lecteur s’implique dans l’histoire. Cette fois, il ne s’identifie pas réellement à eux, mais le fait que ce soit des ados, le vocabulaire employé par l’auteure et l’histoire racontée nous permettent de se laisser emporter par le roman. Les détails sont suffisamment présents pour intriguer, mais n’étouffent pas le lecteur et lui permettent de garder un minimum de contrôle sur son imagination.

L’histoire est la suite logique des tomes précédents et ce dernier opus nous apporte les précisions que l’on attendait depuis longtemps.
Nous retrouvons donc l’Armée de Perséfone, toujours fidèle à elle-même, bien que moins nombreuse qu’auparavant. Nos méchants préférés, les protagonistes du Projet Perséfone sont aussi présents et à la recherche de nos jeunes ados. C’est donc un troisième tome rythmé que nous offre ici Michelle Gagnon, dont l’imagination ne semble pas avoir de limites.
En toute honnêteté, j’ai été fort surprise par une révélation (qui se produit une petite centaine de pages avant la fin) qui est amenée de façon claire, nette et précise. Personnellement, j’aurais apprécié qu’elle se fasse après davantage de suspens.
D’autre part, l’auteure a su préserver l’action jusqu’au bout, en donnant au lecteur une fin sympathique, qui permet de dire “adieu” aux personnages si attachants de son roman, puisque nous les voyons après le projet Perséfone.

Enfin, quant au style d’écriture de l’auteure, il est plus affirmé et évolué que lors des tomes précédents (ou bien c’est mon regard qui a changé…). Il entraîne littéralement le lecteur dans son sillage et dans le roman qui lui est conté ! Vous l’aurez compris, Michelle Gagnon nous apporte les détails dont nous avons besoin, sans pour autant saturer notre lecture en babillages futiles ; bien au contraire, elle choisit un style fluide pour permettre de laisser une place certaine à l’imagination du lecteur.

enbref1

Un troisième tome prenant, qui continue à emmener le lecteur dans le tourbillon que sont les aventures de Noa et Peter.

C’est donc avec plaisir que j’ai retrouvé ces personnages attachants et qu’on accède enfin au dénouement du projet Perséfone. Ce tome a par ailleurs marqué de sacrés points en ce qui concerne le suspens ! Bref, un vrai régal.

Merci aux éditions Nathan pour l’envoi de ce service presse, qui m’a permis de clôturer ma découverte de cette saga jeunesse extrêmement prenante.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.