Humeurs

La maitresse raconte…(1)

26 mai 2016
maitresse-raconte

maitresse2

Lorsque l’on est maitresse, aucun jour ne se ressemble, chaque élève, chaque classe, tout est différent. Et parfois, nos petits élèves nous surprennent et donnent lieu à de petites anecdotes, que l’on est ravies de raconter…

Ce matin, lors de la séance d’APC (comprenez Activités Pédagogiques Complémentaires), je me suis retrouvée avec un petit groupe de 3 élèves (vive les absents). Nous avons travaillé sur la conjugaison. Parce que oui, il faut que tu saches, chère lectrice (cher lecteur ?) que mes élèves de CE1 bossent sur le présent des verbes du premier groupe depuis au moins 6 mois, mais que ce n’est toujours pas acquis. Ce serait trop facile sinon, à quoi je servirais ?

On commence donc par une petite dictée de verbes “Je chante, ils lavent, tu danses, etc….”. Une fois la dictée sur ardoise finie, nous nous lançons donc dans une correction “collective”. Le premier passe crème, et là tu te dis que ouf, les élèves connaissent la terminaison donc c’est bon ça rentre enfin. Tu continues donc et tu passes au deuxième verbe : “Ils lavent”, comment l’écris-tu ? Ton élève va au tableau, toute fière et écrit “Il lave”. Soit. J’avais bien précisé que c’est du pluriel, mais admettons. Donc, en tant que gentille maitresse, tu valides en  disant que oui, mais c’est du singulier et tu as demandé au pluriel. Tu fais rajouter le S au pronom et tu demandes donc de compléter la terminaison, à savoir le -NT. A ce moment-là, tu ne te doutes pas un seul instant que Buzz-L’Eclair va se transformer…

Tu rappelles à ton élève quelle est la terminaison des verbes en -ER avec le pronom personnel ILS ou ELLES. Et elle te dit “un S”. Soit, le S se met au pluriel mais pour les noms communs, adjectifs etc…et tu réexpliques tout. Puis tu redemandes quelle est la terminaison. Et là, ton élève te répond “chante”. Sur le coup, tu ne percutes pas, tu reposes la question “Mais quelle est la terminaison du verbe LAVE ? Et elle te regarde, les yeux brillants, tu vois la lueur dans ses yeux, tu es rassurée et tu entends “bah….euh….chante !”. Alors là, tu t’arraches les cheveux….mais après 5 bonnes minutes, tu as enfin la réponse…Ouf !

Après t’être bien arraché les cheveux, tu continues la correction et envoie au tableau la troisième élève pour écrire “tu danses”, elle te mets deux “S”, tu lui expliques que ce n’est pas grave et là, tu vois que le “s” de la terminaison, elle l’a oublié…tu lui fais donc remarquer en insistant : “TU danses” et là tu sens le vide dans ses yeux “Euh mais maitresse, je me suis trompée, c’est un E et pas un A.” et elle corrige. Tu la stoppes à toute vitesse, tel Buzz l’Eclair et tu lui dis que l’erreur est ailleurs, tu réinsistes donc en appuyant bien sur le pronom personnel. Et là, tu attends, en te disant que quand même, au bout de plusieurs mois, il va y avoir des choses qui seront restées…Tu attends, tu attends et tu commences vraiment à trouver le temps long. Tu finis par demander “Le verbe, lorsqu’il se conjugue avec le TU, que mets-tu à la fin ?” et là, une des élèves te dit “un E !!” en criant fort, tellement elle était sûre d’elle… A ce moment là, tu as juste envie de t’arracher les cheveux…Et là, tu finis par donner la réponse en rappelant la fameuse phrase magique, censée marquer les esprits : “Le TU promène toujours son S en laisse.” et ô miracle “Ah ouiiiiiiii”. Donc là, tu te dis que quand même, ça devrait aller. Histoire d’être sûre, tu leur fais réciter les terminaisons et même avec l’affichage, tu rames. Puis tu reviens sur le “Tu danses” et demandes “Et donc, pourquoi je mets un S à la fin du verbe ?” et là, on te répond “Bah parce que c’est au pluriel.”. Adieu, je vais chercher la corde… Bon, je vous avoue quand même que j’étais partagée entre le fou rire et les pleurs…

Bref, je suis maîtresse en CE1…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.