Lifestyle

5 raisons pour lesquelles j’aime la campagne

13 novembre 2016

Il y a un slogan bien connu qui dit “La montagne, ça vous gagne.”. Pourtant, je ne suis pas une grande fan de cet environnement. Bizarrement, j’ai une grande préférence pour la mer et la campagne. Au grand dam de mon mister qui est originaire des montagnes. Alors pourquoi j’aime autant la campagne ? J’ai décidé de vous livrer mes petits secrets dans cet article.

campagne01

1. Le calme et la sérénité.

Je crois que c’est ce que j’aime le plus. Arrêter tout et écouter ce qui m’entoure. Pas de bruits de voitures (ou très peu). Juste le chant des oiseaux. Le meuglement des vaches. Le retour à la nature. Ne faire plus qu’un avec elle. Et se retrouver loin de ce qui caractérise la ville. Loin de la pollution. La campagne s’est aussi l’endroit idéal pour se reposer et se ressourcer.

2. Les promenades dans de beaux endroits.

Ce que j’aime avant tout dans la campagne (et cela va avec le premier point abordé) ce sont les promenades dans de beaux endroits. Déambuler sur les chemins, profiter des grandes étendues vertes devant soi. Du calme. Cohabiter avec les animaux. Avoir envie de shooter ce que l’on a devant les yeux pour s’en souvenir et revoir ces instants. Notamment lorsque la nostalgie s’installe.

campagne02

3. Les animaux que l’on y rencontre.

Généralement, ce sont des vaches, taureaux ou autres bovins. Mais il arrive parfois, au détour d’un chemin, de croiser un lièvre, un lapin ou encore un chevreuil traversant un champ. Parfois, aux abords des fermes, on peut même apercevoir des cochons ou des poules. Si vous avez de la chance, vous pourrez même côtoyer une famille de sangliers avec leurs petits marcassins. La campagne, c’est chouette pour se rapprocher de la nature.

4. Mes racines.

Je pense aussi que si j’aime tant la campagne c’est parce que mes parents en sont originaires. Alors forcément, j’y retourne régulièrement, dans la famille. Et c’est toujours un plaisir. Parfois, d’ailleurs, je me demande ce qu’il en sera quand la famille n’y sera plus. Aimerai-je toujours autant y aller ? Prendrai-je plaisir à m’y promener pour me ressourcer, comme actuellement ? J’avoue que j’évite (autant que possible) de penser à ces choses-là, car c’est alors que la nostalgie s’installe.

5. Le coût de la vie.

Enfin, dernier point, pourtant loin d’être le plus négligeable. Il constitue un vrai plus dans le quotidien. La vie y est plus abordable. Les produits sont moins chers. Et souvent de meilleure qualité. Prenez par exemple les œufs. Rien ne vaut ceux que l’on peut acheter directement auprès des producteurs. Et ils seront bien meilleurs, tant au niveau du goût que sur le plan de la santé.

Mais ce n’est pas tout. Prenez par exemple les logements. Pour le prix de mon loyer en région parisienne, je pourrais obtenir en campagne un appartement de 3 ou 4 pièces, voire une petite maison. Et parfois même pour un montant plus faible, voire divisé par deux. Bien sur, je parle ici de ce que je connais : la campagne en Pays-de-la-Loire. Mais je pense que c’est sensiblement pareil ailleurs en France.

campagne03

Alors même si j’aurais beaucoup de mal à quitter ma ville et le “tout à proximité”, il faut bien avouer que lorsque je retourne à la campagne, c’est le bonheur. Les petites odeurs, les paysages, le silence, sont autant de choses qui me permettent de me ressourcer. Et malgré tout, le retour dans ma ville est difficile. Pourtant, j’ai la chance d’habiter dans un endroit verdoyant et, qui plus est, à proximité de Paris. Alors je ne me plains pas, je profite. Mais il serait cool que j’arrive à me motiver davantage pour sortir et jouir des bienfaits, de la beauté de la nature. Et pourquoi pas réaliser de belles photos pour le blog.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

4 commentaires

  • Reply fibiel76 13 novembre 2016 at 20 h 37 min

    Coucou! 🙂 J’ai la chance de vivre à la campagne sachant que mes parents y habitent aussi. J’ai vécu en Ile de France en ville pendant 5 ans puis en ville pendant deux ans normandie et j’avoue avoir vu aussi des bons côtés à la vie en ville mais pour autant la campagne me manquait du coup avec mon homme nous avons fait construire en campagne et je suis vraiment d’accord sur tous les points que tu cites. J’ai d’ailleurs immortalisé en photo cet été un magnifique chevreuil qui me regardait par la fenêtre pendant que je mangeais 😉 bonne soirée!

    • Reply Fl3ur de lun3 14 novembre 2016 at 19 h 22 min

      Déjà, je te remercie de ton passage sur le blog, et de ton commentaire.
      Effectivement la ville a de très bon côtés aussi, mais finalement, en a-t-elle plus que la campagne ? En lisant ton histoire avec le chevreuil, j’ai bien souri. C’est vraiment le propre et la beauté de la campagne.

  • Reply Plume 17 novembre 2016 at 0 h 45 min

    Les raisons 1,2 et 3 sont justement celles qui me font aimer…la montagne lol.
    Et les 4 et 5 celles qui me font préférer la ville ! Et oui, je suis une citadine dans l’âme, j’aime la proximité des commodités et la concurrence qui fait baisser les prix. Aller à la boulangerie en voiture, c’est sans moi !
    Cependant, j’aime quand même la campagne, de temps à autre. Et peut être même plus maintenant que je suis maman et que j’y vois mes enfants heureux.

    • Reply Fl3ur de lun3 20 novembre 2016 at 12 h 08 min

      Merci de ton passage sur le blog.

      Après lecture de ton commentaire, je suis en effet d’accord pour la boulangerie. Par contre, je serais curieuse de voir dans quel coin tu habites car ici (région parisienne), les prix sont justement plus élevés en ville, je trouve :/.

      Effectivement, tu as raison, il en faut pour tous les goûts et finalement, chaque environnement a ses propres avantages (et inconvénients…).

    Poster un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.