Culture

[ Review film ] Cinquante nuances de Grey

12 août 2015

Il y a quelques temps, je partageais avec vous ma chronique livresque du premier tome de la saga Cinquante nuances de Grey (que vous pouvez retrouver ici). Aujourd’hui, (une fois n’est pas coutume), je vous propose ma review sur le film, sorti le 11 février dernier.

Synopsis : Un jeune homme riche, rencontre une belle étudiante de 22 ans, et ils commencent une relation…

Je ne reviendrai pas sur l’histoire, fortement connue par son engouement médiatique, mais aussi par les nombreuses chroniques livresques qui ont fleuri sur le net ces derniers temps.
La première scène s’ouvre sur une musique que l’on peut entendre dans la B.O. On découvre alors Christian Grey qui se prépare à faire un footing, et, en parallèle, Anastasia Steele qui s’apprête à rejoindre Seattle pour interviewer le grand mécène de la fac pour le compte de sa coloc’, Kate, tombée malade.

Ce film, réalisé par Sam Taylor-Johnson, met à l’honneur Jamie Dornan dans le rôle de beau Christian, tandis que Anastasia est campée par Dakota Johnson.
J’ai bien retrouvé en Jamie les traits de Christian, qu’il a su retranscrire fidèlement au livre. Dakota, quant à elle, ne m’a pas autant séduite. Les mimiques propres à Anastasia dans le roman de E.L. James sont assez difficiles à retrouver notamment lorsqu’elle se mordille les lèvres. Son interprétation s’éloigne du livre, elle ne correspond pas au personnage dépeint par l’auteure et semble beaucoup moins pudique et réservée.

[ Review film ] Cinquante nuances de Grey 1

Les scènes de sexe m’ont également dérangée, car je les ai trouvées beaucoup trop crues, alors que dans le livre certaines se rapprochaient d’un certain romantisme. La scène de l’ascenseur, qui m’avait frappé dans le livre par son romantisme, n’a pas eu le même effet dans le film, étant moins poignante, moins rayonnante.

[ Review film ] Cinquante nuances de Grey 2

La fin du film, quant à elle, est d’une grande déception, la scène de fin laissant place à de nombreuses interrogations et se terminant sur un Christian défait de voir sa belle s’en aller, le quittant. Cette fin m’a, en tant que spectatrice, laissé un goût amer, un goût de déception.

Malgré les traits que l’on peut lui reprocher, ce film a su se rapprocher du livre, sans pour autant se placer en tant que simple copier / coller. La bande son, quant à elle a créé le buzz par ses sonorités rythmées et s’adaptant parfaitement au film.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.